PV RS823 du 9/12/2017: La Convivialité au Moulin de Saint-Denis 🗓 🗺

Par une soirée d’hiver, fort humide, les premier arrivés pro tent du bar en attendant tous les participants. Vueimprenable sur la cascade du Moulin de Saint-Denis.

L’ambiance monte, avant l’entrée en salle, l’organisation distribue à chaque spectateur un plaque à deux couleurs (rouge au verso et vert au recto), un crayon (plus ou moins bien taillé) et une feuille de papier.

La cloche sonne, les spectateurs prennent place dans la salle, les acteurs attendent que tout le monde ait pris place. Quelques mots d’introduction par Pierre Deroux, et le spectacle commence.

Les acteurs se présentent pour nous dire qu’ils ne sont pas acteurs, mais enseignants. Un prof de français, et un de religion. Le sujet les passionne et ils nous font comprendre que le sujet de la mise en scène est l’orthographe, malgré le titre de la pièce.

Une dictée nous est proposée, tout le monde participe gaiement. Sans donner les résultats ou autre commentaire, l’aventure se déroule. Le discours bien monté au sujet du bien fondé de la dictature de l’orthographe dans le français de notre temps. Quelques exemples nous sont montrés qui expliquent pourquoi cette orthographe est incompréhensiblement compliqué alors que le but du jeu dans toutes les autres langues est d’écrire sans fautes. Les autorités françaises en la matière, que se soit l’académie ou le gouvernement, se sont évertuées au cours des âges à inventer des règles et des usages qui rendaient le sujet fort complexe pour en réserver l’usage parfait à quelques initiés.

Mais nalement, l’académie s’érige en organisme de contrôle et de formalisation du langage courant, pas en législateur.

Conclusion du discours, la langue est propriété des usagers, et ils peuvent décider de l’orthographe. Quelques exemples de nouvelles orthographes pour certains mots sont proposées, et au moyen des panneaux vert et rouge, l’avis du public est demandé. Comme une caméra lmant les gradins était disponible, tout le monde pouvait voir l’ensemble des spectateurs….

Pas vraiment de conclusion, uniquement le fait de laisser chacun libre d’écrire comme il l’entend. On invite les gens à reprendre leur dictée, pour conclure que pratiquement la totalité des spectateurs a fait un sans fautes, car tous les mots de cette dictée s’écrivent comme ils se prononcent, sans exceptions ou règle tordue.

La partie spectacle se termine, les acteurs ouvrent le débat sur le bien-fondé de leur démarche de remette en cause l’orthographe et de chercher des pistes de simpli cation.

A l’issue du débat, nos invités prennent place tout doucement à la table réservée pour nous. Les plats ne tardent pas à arriver sur place. Chacun passe prendre sa pitance et déguste en bonne compagnie, les acteurs nous rejoignent, et le tout se passe dans une très bonne ambiance bon-enfant.

Vers 23h00, les participants commencent à prendre le chemin du retour après avoir vécu un bon moment de divertissement intelligent…

pv_reunion
Moulin de Saint-Denis Carte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *