Réunion Statutaire #826 (18/01/2018): Alexandre Amorison « Mon ordinateur est-il dangereux ? » 🗓 🗺

Alexandre Amorison est Maître de Conférence à l’UMons, il dirige le centre des Technologies de l’Information .

 

 

 

« Mon ordinateur est-il dangereux? » par Alexandre Amorison

Alexandre Amorison est ingénieur civil chimiste. Son travail de recherche en imagerie médical lui a permis d’obtenir un doctorat en sciences appliquées en 1999. Il est maintenant directeur des technologies de l’information de l’UMons.

Le Dr Amorison nous présente les idées reçues sur les qualités d’un mot de passe et d’autres techniques d’authentification. En particulier, comment la longueur d’un mot de passe est plus sécurisante que sa complexité (utilisation de caractère spéciaux, plus difficile à retenir). Une phrase de quelques mots, facile à retenir, vous protège mieux contre les attaques de « force brute » qu’un mot de passe complexe mais court. Idéalement, vous utiliserez des « trucs » qui vous sont propres (remplacer une lettre par un chiffre ou un symbole, remplacer des lettres par d’autres aléatoirement mais de manière prévisible pour vous…) afin de rendre la tâche des hackers plus difficile. Il est préférable d’avoir des mots de passe différents pour tous les services que vous utilisez, dans la limite du raisonnable… Comme ce n’est pas toujours possible, utilisez les mots de passe en fonction du niveau de confidentialité du service utilisé (par exemple, vous pourriez utiliser le même mot de passe pour Facebook et Twitter, mais certainement pas utiliser le même pour votre compte en banque…)

Il nous parle de la sécurisation des transactions web par le protocole HTTP/S (qui sécurise le protocole HTTP, à la base de toutes les communications sur Internet, en encryptant notamment les communications), et comment s’assurer de la validité du certificat qui permet de vérifier l’identité du site sur lequel on se connecte.

Il nous parle encore des antivirus, pas une garantie absolue ; et nous dit ce que l’on peut attendre d’un antivirus, et quelles sont ses limites. Il nous dit que contrairement à une idée reçue, les Mac ne sont pas immunisés contre les virus ; les virus attaquent surtout les machines les plus courantes.

Il évoque la bonne « hygiène » de votre machine, notamment l’utilisation du pare-feu (ce qu’on peut en attendre, ou pas) et de l’utilisation des privilèges augmentés (mode administrateur), à éviter quand ce n’est pas indispensable parce que ça ouvre par définition la porte aux virus.

Enfin, il fait remarquer que le point le plus faible de la sécurité de votre ordinateur se trouve à une trentaine de centimètres devant l’écran – à savoir l’utilisateur. Investir dans une compréhension suffisante des risques de sécurité et des méthodes de protection peut vous éviter bien des problèmes.

Éphémérides

Aujourd’hui jeudi 18 janvier 2018, 18e jour de l’année (semaine 3), le soleil s’est levé à 8h35m23s et se couche à 17h14m06s, soit 8h38m43s de jour.

Au Menu

⌘ Apéritif ⌘

Le Bellini et ses amuse-bouche

⌘ Entrée 

La Mozzarella di Bufala façon Caprese revisitée à la crème de ricotta truffée et sa tranche de speck, I.G.P.

⌘ Plat ⌘

Ballottine de volaille cuisson à basse température

Crème de butternut, pomme Duchesse truffée, jus de volaille

⌘ Dessert ⌘

Profiterole glacé, Callebaut fondant

Café

Invitation ==> Club 51 – 18012018V3

Réunion statutaire
Hôtel Dream à Mons Carte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *